Pleine Conscience


Sébastien Delpeuch

PSYCHOLOGUE - PSYCHOTHERAPEUTE


Thérapie Centrée sur la Personne

Praticien E.M.D.R

Méditation de Pleine Conscience (Mindfulness)

Animateur d'ateliers Méditation-Philo pour enfants


Membre de l'Institut ACP-France

Institut de Formation à l'Approche Centrée sur la Personne


06 49 95 37 44


sebastien.delpeuch@laposte.net


47, Route de Blagnac

31200 Toulouse

LA PLEINE CONSCIENCE

MINDFULNESSS

Les vertus thérapeutiques de la pleine conscience


La pleine conscience pourrait être traduite par « Pleine Présence ».


En effet, la pleine conscience désigne l’état d’être présent : d’être présent à soi et à l’expérience que l’on est en train de vivre. Il s’agit de ne plus tuer le temps mais de vivre le temps. La pleine conscience vise à permettre d’être présent à ce que l’on fait, à soi, à sa vie et à son environnement.


Dans le champ de la santé, la pratique régulière de la pleine conscience produit des effets significatifs sur diverses catégories de troubles. Elle favorise notamment :

      - la gestion du stress et de l'anxiété chronique,

      - la prévention des rechutes dépressives,

      - la gestion des émotions et de la communication interpersonnelle,

      - la diminution des troubles de l'attention,

      - la diminution des conduites impulsives, compulsives et addictives

      - la diminution des troubles du comportement alimentaire...


La Pleine Conscience à un impact sur l'image que l'on a de soi et permet d'accéder à une plus grande confiance en soi, une plus grande authenticité. Ceci à pour conséquence de faire évoluer nos manières d'être en relation. La Pleine Conscience permet aux personnes qui la pratiquent de bénéficier d'un plus grand état de présence à soi et aux autres. Elle développe les qualités de lucidité, de fraîcheur, de calme, et de solidité intérieure face aux évènements ainsi que la liberté et l'apaisement vis-à-vis de nos pensées envahissantes et de nos émotions de peur, de tristesse ou de colère.

 

La pleine consicence : Un essor croissant au cours des dernières années


La pratique et l’intérêt pour la pleine conscience connaissent à l’heure actuelle un essor assez remarquable. On en parle dans les médias, les rayonnages des librairies se remplissent sur cette thématique... De nombreuses études scientifiques contribuent à en valider les effets. La pleine conscience est devenue une pratique médicale reconnue et le nombre de publications scientifiques sur le sujet connaît une croissance exponentielle depuis le début des années 2000.



Emission RCF

Présentation de la Pleine Conscience

Christophe André

Une méditation guidée pour débuter et travailler sur la respiration


La méditation de pleine conscience « consiste à intensifier sa présence à l’instant, à s’immobiliser pour s’en imprégner, au lieu de s’en échapper ou de vouloir le modifier par l’acte ou la pensée. »

Christophe André

La pleine Conscience en pratique


La pleine conscience vise à se rendre présent à soi pour accueillir ce qui est, ce qui se passe en lucidité et bienveillance à soi. Et ce qui se passe en moi, c’est que je peux me sentir agité, je peux me sentir en colère, etc…tout les ressentis sont possibles .Il ne s’agit donc pas de faire le vide, de ne plus avoir de pensées ou d’émotions, d’obtenir un état neutre très plat et, en définitive, peu enthousiasmant.


C’est au contraire développer une plus grande acuité à ce qui se passe en soi. Il s’agit simplement de prendre le temps d’observer nos émotions nos sensations corporelles, nos pensées, non pas de chercher à les comprendre mais juste les observer, leur laisser la place de résonner en nous s’ils elles sont présentes. La pleine conscience nous invite à être pleinement conscient de nos ressentis et de les laisser vivre en nous. Il ne s’agit pas de les réprimer, de les refouler mais de les accueillir.

Documentaire ARTE

Les étonnantes vertus de la Méditation

Une méditation guidée pour travailler sur les pensées


Quelques ambassadeurs de la pratique de la Pleine Conscience 


La pratique de la pleine conscience s’enracine dans la tradition spirituelle bouddhiste, et en cela, il s’agit d’une pratique ancestrale multimillénaire. Elle est aujourd'hui validée expérimentalement par de nombreuses études scientifiques. 


Jon Kabat-Zinn, médecin américain, Dr en biologie moléculaire, crée en 1979 à Boston à la faculté de Médecine de l’Université de Massachusetts le programme MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction).Il donnera l'impulsion décisive pour faire pénétrer cette pratique dans le milieu médical.

Matthieu Ricard, docteur en génétique cellulaire dans le prestigieux institut Pasteur  s’est vu ordonné moine bouddhiste en 1978. Sa position, comme celle de Thich Nath Hanh est très intéressante car il est un lien entre le bouddhisme, cette spiritualité orientale et notre culture occidentale plus orienté vers le rationalisme scientifique. Matthieu Ricard participe d’ailleurs à de nombreuses études neuroscientifiques sur les effets de la méditation au niveau de la plasticité cérébrale.

Christophe André, médecin-psychiatre  est un des grands ambassadeurs de la pleine conscience en France dans le milieu médical en l'utilisant avec ses patients à l’hôpital St Anne où il travaille notamment pour prévenir les risques de rechute dépressive.

En France, le centre de recherche en neurosciences de l’INSERM de Lyon est actuellement porteur du projet du Dr Antoine Lutz. Ce projet consiste à étudier l’impact de l’entraînement mental de l’attention et de la régulation mentale sur le cerveau et le comportement et d’en découvrir les implications pour la neuroplasticité, le bien être et la recherche sur les psychothérapies basées sur la méditation.

Thich Nath Hanh , maître bouddhiste vietnamien est un personnage important dans le domaine de la pleine conscience. Il a crée le Village des Pruniers en Dordogne en 1982 participe à diffuser dans une pratique simple la méditation de pleine conscience. Le Village des Pruniers est un centre de pratique dédié à la pleine conscience où les personnes peuvent aller expérimenter concrètement la pleine conscience.